Menu

Alenya – Église Sainte-Eulalie et Sainte-Julie

Retable du Rosaire

Chœur, chapelle de gauche
1640 (?)
Huile sur bois, dorure
H : 428 x l : 225 x pr. : 25 cm
Classé Monument historique au titre objet le 07/10/1981
Œuvre restaurée en 1992 par l’atelier Art et Bâtiments.

Cliquez sur l’image pour voir la galerie

Ce retable fut exécuté avant 1650, peut-être dix ans avant cette date. Il est probablement l’œuvre  du sculpteur François Négre auteur du retable de Fourques.
Ce retable est constitué d’un ensemble de quatorze panneaux peints répartis  sur un registre principal, une prédelle, et une partie haute composée de deux ailerons et d’une scène centrale.

Les quatre panneaux entourant une niche centrale, représentent la Présentation au Temple et la Circoncision (à gauche) ; du côté droit figurent l’Adoration des Bergers et la Visitation. Au dessus de l’entablement, les ailerons constituent l’Annonciation ; le panneau central présente le Couronnement de la Vierge. La prédelle alterne la représentation d’évangélistes et des scènes de la Passion du Christ : de gauche à droite, la Flagellation, la Crucifixion et le Portement de Croix.
Outre cette iconographie relativement commune, ce retable présente en son sommet une particularité : le couronnement du retable, généralement orné d’une représentation du Père éternel, est ici pourvu d’un énorme blason. Ce dernier serait celui de François Domenech. En effet, en 1650, une sommation fut faite aux consuls d’Alénya afin qu’ils remettent sur l’autel de Notre-Dame du Rosaire, les armes de François Domenech qu’ils avaient enlevées (A.D.P.O. : G705).