Menu

Exposition « Romance gangster » Jacques VICENS

Chargement de la carte…

Date / Heure
Date(s) - 19/01/2018 - 23/02/2018
0 h 00 min

Emplacement
Maison de la Catalanité

Catégories


Exposition « Romance gangster » Jacques Vicens

du 19 janvier au 23 février 2018 à la Maison de la Catalanité
Place Josep Sebastiá Pons – Perpignan
ouvert du lundi au vendredi de 9h à 17h

Vernissage, samedi 20 janvier à 11h00

Catalan d’origine, né à Marseille en 1945, Jacques Vicens vit et travaille à Vinça. Etudes universitaires à Strasbourg et titulaire d’un Doctorat d’état ès Sciences Physiques. Ancien Directeur de recherche au Centre National de la recherche Scientifique (CNRS).
Jacques Vicens consacre la majorité de son temps à la peinture et aux expositions. A son arrivée à Strasbourg, en 1967, il commence à peindre et à écrire. La première exposition date de 1976 et le premier poème est achevé en 1969.
Pour ces trois disciplines : chimie, peinture et poésie, il ne se pose aucune question. Il suffit de faire les choses. Mettre des molécules ensemble, mettre les couleurs ensemble, mettre des mots ensemble pour conduire à de nouvelles créations.

L’exposition Romance Gangster est un hommage de la peinture à l’illustration. Inspiré par les couvertures de romans d’espionnage dits de ‘’gare’’, par les bandes dessinées de détectives et par les affiches de films de gangsters des années 50 – 60 ; mon envie est de faire entrer les illustrations populaires dans les lieux d’exposition et les galeries.
Les illustrations de romans dans les années 50 sont des commandes d’éditeurs. Un illustrateur reçoit une commande et en même temps l’histoire racontée dans le roman. Ces informations lui permettent d’assortir la couverture du livre avec le contenu de ce livre. La création d’une illustration est filtrée par un directeur artistique et par le besoin de représenter le contenu du livre. Une illustration a un rapport avec une narration et raconte quelque chose. Une illustration accompagne un texte et est accompagnée par des mots associés au dessin qui sont le titre et le nom de l’auteur du roman avec parfois un slogan pour attirer les lecteurs.
Considérées comme secondaires, la plupart du temps, les dessins ou les peintures d’illustration ne sont pas conservés par les éditeurs ni même par les illustrateurs puisque ce qui compte c’est le rendu de la couverture et son rôle à attirer les yeux. Une fois la couverture faite les travaux sont détruits ou oubliés sans tenir compte de leurs valeurs artistiques.
Ceci différencie l’illustration d’une œuvre d’art, même si les techniques et les talents sont les mêmes. Une œuvre artistique est autonome et ne raconte rien qui soit issu d’une demande. Elle fait appel à l’imagination, à la curiosité ou au ressenti de celui qui la regarde. On a parfois demandé aux artistes de faire des illustrations de roman, mais on n’a pas ou peu souvent demandé à des illustrateurs d’exposer leurs travaux dans les galeries.
Mon travail représente l’entrée des illustrations, débarrassées de leur première nécessité, dans les galeries.

Jacques Vicens

Informations au 04 68 08 29 35
leDepartement66.fr

Contact au 04 68 05 87 34
mailto:jacquesvicens@gmail.com

1 week ago Commentaires fermés sur Exposition « Romance gangster » Jacques VICENS