Menu

Conférence « Découverte de la Cathédrale Primitive d’Elne »

Conférence « Découverte de la Cathédrale Primitive d’Elne » par MM. Olivier Passarrius, Aymat Catafau et Sylvain Lambert
Pôle Archéologique Départemental et de l’Université Perpignan-Via Domitia

Samedi 15 septembre 2018 à 17h

La ville d’Elne possède un riche passé avec 25 siècles d’occupation ininterrompue. Installée sur un promontoire (oppidum) qui domine la plaine du Roussillon, au carrefour de grandes voies commerciales, elle est la plus ancienne cité du Roussillon.

Le Département et la ville d’Elne réalisent depuis 2015 un chantier de fouille programmée aux abords de la cathédrale actuelle d’Elne, sur le plateau des Garaffes. Cette fouille est ouverte tous les étés au mois de juillet et accueille des étudiants venus de toute la France se former à l’archéologie. Elle est réalisée sous le contrôle scientifique de la Direction Régionale des Affaires Culturelles Occitanie et est menée en partenariat avec la municipalité d’Elne et l’Université de Perpignan Via-Domitia.

Cette fouille archéologique, d’environ 200 m2 d’emprise, est effectuée à l’emplacement d’une petite chapelle (Saint-Étienne) qui faisait partie de l’ensemble cathédral d’époque romane. La chapelle est mentionnée pour la première fois dans les textes en 934. Elle a été détruite après la Révolution lors de la vente des biens de l’église et il n’en reste aujourd’hui que peu de vestiges. Seule une partie de l’abside est conservée, le reste des murs a été épierré, faisant ainsi office de carrière pour les matériaux.

Sous la chapelle Saint-Étienne, des murs puissants ont été mis au jour durant la fouille. Il s’agit d’un grand bâtiment, orienté comme une église. Aujourd’hui, les archéologues ont acquis la conviction que cette grande église, antérieure à la cathédrale actuelle et aussi imposante qu’elle, n’est autre que la cathédrale primitive. C’est une découverte majeure, d’un point de vue patrimonial bien entendu mais aussi scientifique. Cet édifice, dont malheureusement seules les fondations sont conservées, a été construite dans le courant du VIe siècle. Elle a été érigée en bordure du plateau, certainement trop près de la pente et une partie du chevet s’est effondré dans la falaise motivant la construction d’une nouvelle cathédrale, la cathédrale actuelle, un peu plus en retrait.

Cette conférence est présentée par Olivier Passarrius, docteur en archéologie et responsable du Service Archéologique Départemental, Aymat Catafau, maître de conférence en Histoire médiévale à l’Université de Perpignan-Via Domitia et Sylvain Lambert, ingénieur-topographe au Service Archéologique Départemental. Samedi 15 septembre 2018, à 17h, Espace Gavroche, cinéma René Vautier, Conférence illustrée, entrée libre et gratuite.

Salle de cinéma René Vautier
Espace Gavroche à Elne
Entrée libre et gratuite