Menu

Descossy à Collioure, un documentaire, des tableaux, des photographies

Descossy à Collioure, un documentaire, des tableaux, des photographies

Vernissage le vendredi 21 septembre à 18h30 au Château royal de Collioure

Exposition et présentation du documentaire de Guy Lochard  »Un peintre en son pays, Camille Descossy (1904 – 1980)  »
Deuxième projection le jeudi 27 septembre à 17h30

Camille Descossy, repères biographiques

– 1904 : Naissance à Céret de Camille Descossy. Enfance à Prats-de-Mollo où son père est juge de paix.
– 1913 : Départ à Montpellier et entrée au lycée en « septième ».
– 1921 : Vacances à Céret où il croise Chaïm Soutine en train de peindre. Il suit les cours des Beaux-Arts de Montpellier et se lie d’amitié avec Germaine Richier, Suzanne Ballivet – qui deviendra sa femme – Gabriel Couderc, Georges Dezeuze et Albert Dubout.
– 1922-1930 : Après avoir été reçu à l’Ecole des Beaux-Arts et à l’Ecole Nationale des Arts Décoratifs, il vient vivre à Paris où il partage à Montparnasse dans les « années folles » la vie d’artistes venus du monde entier.
– 1930 : Il décide de revenir vivre dans la Catalogne française.
– 1931 : Il est recruté comme professeur de dessin à l’Ecole des Beaux Arts de Montpellier
– 1937 : Il crée à Montpellier le groupe Frédéric Bazille.
– 1939 : Il est nommé directeur de l’Ecole des Beaux Arts de Montpellier. A la déclaration de guerre, il rejoint un régiment d’artillerie à Toulon. Démobilisé après l’armistice en mai 1940
– 1940-1945 : Directeur de l’Ecole des Beaux-Arts de Montpellier où il sauve de la déportation plusieurs de ses étudiants juifs. Il commence à fréquenter Collioure.
– 1951 : Voyage en Espagne. Il rencontre Jean Vilar à Avignon et il crée avec André Var, Jean Catel, Jean Hugo et Jacques Darche un Festival d’art dramatique au Palais des Rois de Majorque.
– 1952 : Il fait l’acquisition du « Mas del Serrat » à Castelnou dans les Aspres.
– 1956: A la demande de Louis Noguères, Président du Conseil Général des Pyrénées-Orientales, il crée au Château Royal de Collioure la Casa Rossello.
– 1967 : Il quitte la direction de l’Ecole des Beaux-Arts de Montpellier et se retire dans son mas des Aspres.
– 1976 : Publication de Barouds d’ honneur pour le Roussillon , recueil d’articles parus de 1945 à 1976 dans différents journaux.
– 1979 : Exposition à Paris au Salon d’automne.
– 1980 : Exposition au Palais des Rois de Majorque de Perpignan, Publication de Malavida, une recueil de contes du pays d’Aspres. Il décède à Collioure le 20 aout 1980.