Menu

Exposition « Entre F’Âmes »

Exposition « Entre F’Âmes »

Photographies de Vicky le Ruyet et l’association « de l’Oeil à la Main » dans le cadre d’Octobre Rose, Initiatives contre le cancer du sein, présentée du 12 octobre au 4 novembre au Palais des rois de Majorque – Perpignan

Vernissage le vendredi 12 octobre à 18h30

Cette exposition met à l’honneur les femmes malades du cancer, dans le cadre de ce mois d’octobre rose si particulier pour la sensibilisation du cancer du sein.
Les Parenthèses, comme les femmes malades du cancer se sont elles-mêmes nommées , sont prises en charge, soutenues, écoutées, aidées sur le chemin de la maladie, ce temps où leur vie est justement entre parenthèses, au travers de différents ateliers proposé par l’Association La Maison entre Parenthèses – Equilibre66. Parmi ceux-ci, il y a la Féminothérapie.
Les femmes sont parées des pieds à la pointe des perruques, de vraies tenues vénitiennes. Costumées, elles défilent, dans la rue, dans des salles ou maisons de retraite, ainsi.
Elles se confrontent à plusieurs réalités : la leur, le fait de se voir autre et autrement dans un premier temps. Puis, d’oser confronter et se confronter aux regards d’inconnus. Entre craintes, réserves, et sourires. Car il leur faut oser, franchir le pas de se dépasser sur ce chemin délicat de la maladie, qui plus souvent déconstruit que reconstruit. Aussi, quelques fois par an, elles peuvent s’envisager et être accueillies de façon différente.
La série centrale de clichés, sous cadres 40 par 50cm, photos portraits prises par Vicky Le Ruyet, fige l’instant crucial de la première rencontre, où l’œil regarde, mais où le sourire peut encore trembler… une émotion forte, première, unique qui exprime plus souvent la joie de ce pas franchi que la retenue et la crainte de s’y confronter. Où la femme se dépasse, où le regard va plus loin que l’apparence, où la sensibilité de l’âme va s’exprimer, brute, mais superbe.
A leurs côtés, regroupés via l association « de l’Oeil à la Main », quatre artistes ont accepté de prêter leur œil photographique, leurs pinceaux ou crayons pour exprimer aussi la beauté féminine, leur façon de voir la femme. Leur façon de l’embellir, leur façon de la transcender, leur façon de l’honorer.
Maire Lopera, Valérie Fabert savent jouer de leurs crayons et pinceaux pour porter à la femme une vision fantaisiste très affirmée ou réaliste. Elles sont là, charmeuses, délicates, affirmées, fortes, mais présentes.
Vicky Le Ruyet offre une transition entre pinceaux et photographies, en proposant une série de clichés décalés de ses propres dessins et portraits de femmes. Elles y sont, marrantes, enjouées, mais réelles, comme dans un quotidien allégé.
Et, Steve Golliot Villers amène une série subtile de photographies. Les femmes y sont discrètes, des détails discrets, les femmes sont raffinées et éthérées via l’œil de Steve.
Un autre travail de textes et photographies, auto portraits et écrits par Vicky Le Ruyet, vient sensibiliser sur ce que vivent les femmes malades qui accusent des traitements veineux lourds, des port à cathéter. Une sensibilité à fleur de peau qui décrit un ensemble de sentiments et propose au terme d’un cheminement, une autre vision pour l’entourage qui ne sait pas comment s’y prendre, comment faire, ou simplement comment être. Loin d’une digression, c’est une rencontre sur le terrain inconnu de la sensibilité tue de la femme malade.

« Entre F’Ames », c’est une exposition qui va parler de la femme, mais au delà de sa définition. C’est ici bien la partie de la sensibilité qui vous est proposé, de son âme, selon la définition stricte, sur un moment particulier de sa vie.
Vicky le Ruyet

Informations
Tel : 04 68 34 48 29